Rénovation isolation toiture

 

Rénovation et isolation toiture


Dans une rénovation de toiture, les problèmes rencontrés sont assez fréquents. Appliquant la devise 'Mieux vaut prévenir que guérir', passons en revue l'isolation de toiture.

Une bonne isolation est certainement l'investissement le plus important et le plus rentable que vous puissiez faire pour votre habitation. Une grande partie de la chaleur s'échappe en effet par la toiture. Par conséquent, une bonne isolation de toiture est essentielle. Une bonne isolation signifie en premier lieu le respect des règles de l'art. Et malheureusement, dans ce domaine, les erreurs sont encore fréquentes, ce qui diminue en grande partie l'effet de l'isolation. De plus, un placement incorrect peut créer des ponts thermiques qui à leur tour, peuvent occasionner des problèmes d'humidité et de champignons. Raison pour laquelle il est primordial de respecter scrupuleusement les prescriptions techniques de pose d'isolant.

comment isoler vos combles perdus   et votre toiture? Faites attention aux 3 points ci-après :

1.Le creux d'air entre l'isolation et la sous-toiture

L'on pense encore trop souvent à tort qu'un espace libre doit être ménagé entre l'isolation et la sous-toiture pour permettre la ventilation du complexe de toiture. Plus l'air extérieur (= air généralement froid et humide !) peut toutefois pénétrer dans la construction, plus le risque de condensation et donc, d'humidité est élevé. Le remplissage complet de l'espace situé entre la sous-toiture et le pare-vapeur et l'écran d'air, est strictement recommandé, non seulement sur le plan thermique mais également d'un point de vue acoustique.

2. Une isolation suffisante


Ne vous laissez pas influencer par les rumeurs selon lesquelles vous risquez de trop isoler votre habitation ou que ceci pourrait occasionner de la condensation et la formation de champignons. L'inverse est pourtant vrai. Les champignons et la condensation apparaissent précisément aux endroits où l'isolation est insuffisante ou mal placée.

Dans la pratique, si vous optez pour des laines minérales, vous obtiendrez une isolation optimale si vous placez une épaisseur entre 12 et 20 cm.

Lorsque la hauteur de la structure portante ne permet pas une épaisseur d'isolation suffisante, vous pouvez placer une seconde couche entre les lattis en bois qui sont fixés contre la partie inférieure de la structure existante.

3.L'étanchéité à l'air et à la vapeur

Une toiture inclinée isolée doit être étanche à l'air et à la vapeur (voir aussi ici). Une mauvaise étanchéité à l'air et à la vapeur accroît le risque de condensation interne et risque d'amener courants d'air et de résulter en une augmentation importante de la consommation d'énergie, en raison d'une ventilation non contrôlée. Les plaques de carton-plâtre offrent généralement une bonne protection à l'air, mais laissent passer la vapeur. Dans le cas de panneaux isolants non étanches à l'air, comme les panneaux de laine de verre simples, il est donc indispensable de placer un écran pare-vapeur et pare-air (comme une membrane de polyéthylène de 0.2 mm) pour remplir ces exigences. Ce pare-vapeur doit toujours être misdu côté chaud (côté inférieur) de la toiture.

Dans les matelas à languettes traditionnels, le revêtement en kraft et alu fait office de pare-vapeur/air.

En résumé, lors de travaux de rénovation en isolation, tenez compte de ces conseils pour une bonne isolation finale faite dans les règles de l'art.