Rénovation maçonnerie

Rénovation et maçonnerie


Malgré les nombreuses possibilités, le constructeur moyen ne jure toujours que sur la brique pour terminer ou rénover sa façade. Une condition primordiale pour un bon résultat final est d’y apporter un traitement correct. Certaines personnes travaillant elles-mêmes, mais aussi certains entrepreneurs font des erreurs. Les erreurs les plus fréquentes que l'expert-maçonnerie  constate concernent entre autres :

Le choix d'une brique de qualité et aux normes

La qualité du mortier de cimentage et de jointoyage en fonction du type de brique

Une épaisseur de joint suffisante

La protection du travail en fonctions des conditions climatiques

les caractéristiques architecturales du bâtiments que l'on rénove

Gratter la maçonnerie fraîchement posée pour la pose ultérieure du jointoiement

Si, au niveau du projet de maçonnerie, il apparaît des zones de tension (charges de traction), il est dés lors conseillé d'apporter un renforcement supplémentaire. Vous risqueriez sinon de voir apparaître des craquelures dans la façade. Malgré le fait qu’un mur en briques constitue un bloc très stable, les longueurs (12 à 18 mètres) nécessitent la pose de joints de dilatation afin d’éviter les fissures et déchirures. Vous pouvez aussi prendre d’autres mesures comme la pose d’un mortier de renforcement parfois nécessaire.

Les changements soudains dans la structure de la façade (par exemple une grande fenêtre sur laquelle le mortier est posé) nécessiteront un joint de dilatation ou, au minimum, la pose d’un mortier de renforcement. 

Beaucoup pensent être capable de maçonner leur maison eux-mêmes, mais ne craignent pas suffisamment les conséquences d’un travail mal fait. Par conséquent, il ne suffit pas de choisir des matériaux de qualité, mais aussi de tenir compte des règles de traitement telles que recommandés par le fabricant. Maçonner son mur soi-même est possible, mais seulement si vous respectez les pratiques d’un bon professionnel. 


Donc, mieux vaut parfois faire appel à un professionnel expérimenté pour éviter des problèmes futurs.